La nomade

Je ne suis pas une touriste, je suis une Nomade !

Déambuler dans les rues et se rendre compte que les gens marchent plus doucement que chez nous, s’étonner d’un plan de ville à l’urbanisme quadrillé au cordeau, entendre des conversations dans une langue inconnue… 💬 Tout cela ouvre des perspectives nouvelles sur un quotidien où les habitudes prennent une place si importante qu’il nous est de plus en plus difficile de nous rendre compte qu’autre chose existe. D’autres façons de penser, de consommer, de travailler, d’autres loisirs… Voilà ce que je recherche en partant, quitter quelques jours mes habitudes pour côtoyer celles d’habitants d’autres pays, m’imprégner de leur culture, de leur mode de vie, de leur art, saisir au passage quelques idées nouvelles

Ouvrir mon esprit à la nouveauté, à la différence, à l’inconnu. Tolérer, être surprise, adorer, détester… Enrichir ma créativité de toute cette masse d’infos qui me saute dessus à chaque descente sur le tarmac d’un nouvel aéroport. Vivre pleinement cette expérience d’immersion, c’est aussi accepter de ne pas tout comprendre, d’être perdue ou dans l’inconfort. Je ne suis pas une touriste, je suis une nomade. Je déambule, je prends, je veux tout voir, tout découvrir, emmagasiner. Je sillonne les rues, m’éloigne, me perds, m’énerve parce que « c’est moche », ne trouve pas ce que je veux, tombe sur une merveille, poursuis ma route…

 

Pas de place à l’ennui, j’ai l’impression d’être comme une aventurière dans un Escape Game géant ! Tôt où tard, pour l’un de mes clients, je viendrai piocher dans ces multiples expériences le petit détail qui fera peut-être la différence. Quoi de plus précieux que cette différence, dans un monde où tout s’uniformise, où tout tend à se ressembler ? J’ai dans ma « caisse à outils » de Community Manager une petite boîte qui renferme des souvenirs, des images, des sons, des odeurs et des couleurs que je pourrai parsemer dans mes publications pour rendre les histoires de mes clients encore plus authentiques.

Toc toc, la Nomade est venue par ici !

Voyager ok, mais...

Voyager partout dans le monde pour booster sa créativité, c'est super ! Mais polluer la planète avec une empreinte carbone chargée de kérosène, c'est pas joli joli 🛫😦 J'ai donc pris les choses en mains pour me faire pardonner auprès de ma jolie petite terre qui ne mérite pas de devoir payer le prix de mes escapades nomades 🌎
Je plante des arbres ! Après avoir calculé mon empreinte carbone annuelle, j'ai planté autant d'arbres qu'il en faut pour annuler mon impact 🌳🌳🌳 Et voilà, en plus de faire travailler des petits producteurs au Kenya, je suis propriétaire d'une mini forêt (qui peut dire ça ?) 🌳 👩‍💻🌾
#MieuxRespirerEnsemble

🌳🌳🌳🌳🌳🌳
Moi j'en ai 128 !

Vous aussi, plantez des arbres www.treedom.net ou Reforest’Action 😍

suscipit Praesent adipiscing fringilla ultricies consectetur tristique odio libero. ut libero dapibus